Concours international francophone « Louis Braille » : le Haïku à la lumière du braille (2e édition)

Concours international francophone « Louis Braille » : le Haïku à la lumière du braille (2e édition)

Voilà un concours francophone original et inédit. Un concours de poésie, mais pas seulement. L’association « La Culture de l’Art » a tissé une toile pour faire rayonner la poésie du Haïku et l’écriture universelle des aveugles : le braille.

Les ambitions de ce concours sont de valoriser l’accès à la culture pour tous, de faciliter l’éclosion de la solidarité et de développer l’apprentissage du braille et le goût de la poésie avec le haïku. Petit poème de dix-sept syllabes, en trois vers (respectivement de 5, 7 et 5 syllabes), le haïku fut l’un des genres poétiques privilégiés de la littérature japonaise classique.

L’organisation du concours sera publiée lors du Printemps des Poètes 2018. Elle imposera :

une inscription en duo (en binôme de deux personnes), un envoi postal au musée Louis Braille à Coupvray (F.), village natal de Louis Braille, la production de un à trois Haïkus par envoi, accompagnés de leur transcription en braille.

Les participants pourront concourir dans leur langue maternelle sous réserve de joindre la traduction en français et la transcription du français en braille. Quatre catégories sont ouvertes : les scolaires du primaire, les collégiens, les lycéens et les adultes. Le braille devra être embossé et seulement dessiné « à plat » pour les primaires. Le jury du concours nommera 63 Haïkus pour en faire un recueil (« en noir » et en braille). Programme et échéances du concours

Le 15 mars 2018 : lancement du concours à Rennes (France -35).

Le 21 mars 2018 : diffusion du règlement de la 2e édition.

Le 8 septembre 2018 : présentation au public du recueil de la première édition par « Les Editions Renée Clairon » en partenariat avec « la Culture de l’Art »..

Du 8 septembre 2018 au 4 janvier 2019 : réception des contributions par voie postale au musée Louis Braille (Coupvray. France -77).

Le 21 mars 2019 : publication des résultats.

Parrainages

Aksinia Mihaylova - Traductrice et poète bulgare, membre du centre bulgare PEN international, membre de l’association des écrivains bulgares et de l’association mondiale de Haïku.

Prix Guillaume Apollinaire 2014, prix de la poésie du monde français et francophone pour son œuvre : « Ciel à perdre » écrit directement en français.

L’école élémentaire publique Félix Pauger (Saint Lambert La Potherie, France-49) représentée par Nathalie Hurth, Professeur des écoles et sa classe CM1, CM2 (9 et 10 ans) lauréats de leur catégorie « association » de la première édition.

L’équipe organisatrice du concours est totalement bénévole au service de la poésie et de l’écriture dont le braille :

Farida Saïd-Hamid, Directrice et conservatrice du musée Louis Braille, Coupvray

Laurence Rousseau et Christine Greslé-Hardy, enseignantes et transcriptrices bénévoles de braille

Joël Hardy, docteur en sciences de l’éducation, et les membres de « La Culture de l’Art »

Contact

Par voie postale : Musée Louis Braille, Concours international de poésie Louis Braille, 13 Rue Louis Braille, 77700 Coupvray – France.

Courriel : laculturedart chez gmail.com

Groupe FaceBook : Le haïku à la lumière du braille.