Publié le vendredi 8 juin 2012

Spectacles en audiodescription au Théâtre Nanterre - Amandiers (Saison 2012/2013)

Trois spectacles sont proposés en audiodescription, et peuvent constituer un abonnement : Britannicus, J’aurais voulu être égyptien, et Les Revenants.
Ainsi bénéficiez d’un tarif groupe de 15€ au lieu de 26€ en tarif plein, ou d’un abonnement à 12€ la place au lieu de 15€.

Les programmes distribués le soir du spectacle peuvent être en braille et gros caractères, et l’organisation de visites adaptées du Théâtre sont possibles.

BRITANNICUS

Texte Jean Racine
Mise en scène Jean-Louis Martinelli
Avec : Anne Benoît, Éric Caruso, Alain Fromager, Grégoire Œstermann, Agathe Rouiller, Anne Suarez et Jean-Marie Winling.
« Après m’être confronté avec bonheur à deux textes de Racine, Andromaque en 2003 et Bérénice en 2006, je nourrissais le désir de traverser la totalité de son œuvre. J’y reviens donc aujourd’hui, avec l’une de ses pièces les plus politiques : Britannicus. Non pas pour nous chercher dans cette œuvre, nos contemporains désemparés du politique, mais pour scruter ce qui peut fonder l’âme humaine, les désirs de pouvoir de la Rome antique à aujourd’hui et ce dans l’économie de la langue du XVIIe siècle.
Si Calme de Lars Norén retrace l’enfance et la naissance d’un auteur, Britannicus nous narre les péripéties qui consacrent la naissance d’un tyran. Impossible de séparer ici politique et sentiments amoureux, chacun se nourrissant de l’autre. Tout rapport est frappé du désir de possession, d’assouvissement de l’ego prêt à envisager toutes les stratégies afin d’arriver à ses fins. Le début de l’intrigue est fort simple : l’empereur Claude a eu un fils, Britannicus, avant d’épouser Agrippine et d’adopter Néron, fils qu’elle a eu d’un précédent mariage.
Après avoir empoisonné l’empereur Claude, son troisième mari, Agrippine écarte du pouvoir Britannicus au profit de son fils, Néron. Tous deux sont amoureux de la princesse Junie qui doit faire un choix déchirant : ou bien rester fidèle à Britannicus et provoquer sa mort, ou bien sauvegarder la vie de celui qu’elle aime et sacrifier son amour en cédant à Néron… »
Jean-Louis Martinelli, mars 2012

Salle transformable
Dimanche 7 octobre à 15h30

Durée : 2h30

Pour allez plus loin :
Politique et jeux de pouvoir
Débat animé par Benoît Bréville, journaliste au Monde diplomatique
Samedi 6 octobre à 18h

J’AURAIS VOULU ETRE EGYPTIEN

Texte Alaa El Aswany
Adaptation et mise en scène Jean-Louis Martinelli
Avec : Éric Caruso, Laurent Grévill, Azize Kabouche, Mounir Margoum, _ Luc Martin Meyer, Sylvie Milhaud, Farida Rahouadj, Sophie Rodrigues, Abbès Zahmani
Ce spectacle présenté la saison dernière part pour une longue tournée en France et à l’étranger. Nous sommes heureux de le reprendre au Théâtre Nanterre-Amandiers.
Travailler sur les textes d’El Aswany a été pour Jean-Louis Martinelli une évidence, une façon de rappeler que le théâtre doit être, encore et toujours, une chambre d’écho du monde, au centre de la cité.
« Les personnages de ce roman polyphonique se débattent entre deux mondes, dans une Amérique traumatisée par les attentats du 11-Septembre et juste avant une visite du président Moubarak. Il sera question de système policier, de corruption, de désir de révolution, mais le grand art d’Aswany est de rendre ces questions concrètes, de leur faire traverser la vie de couples qui en resteront déchirés, écartelés. Ainsi l’espace de la sensualité et du désir est miné par le politique.
L’exilé peut-il se ré-enraciner ? Dans Chicago, deux pays se font face et se mêlent : l’Égypte et les États-Unis d’Amérique dans un difficile dialogue amoureux porté par plusieurs couples d’hommes et de femmes. »
Jean-Louis Martinelli, mars 2011

Salle transformable
Dimanche 19 janvier à 16h
Durée : 3h entracte compris


LES REVENANTS

D’après Henrik Ibsen
Adaptation, traduction Thomas Ostermeier et Olivier Cadiot
Mise en scène Thomas Ostermeier
Avec : Éric Caravaca, Valérie Dréville, Mélodie Richard, Jean-Pierre Gos, François Loriquet

Publiée en 1881, la pièce fut accueillie très fraîchement par rapport au succès de Maison de poupée précédemment créée. Cette tragédie en trois actes fait scandale car elle attaque de front le puritanisme protestant et les secrets de famille, surtout lorsqu’ils sont liés à des interdits d’ordre sexuel, ici la syphilis.
Pour Thomas Ostermeier, tous les personnages comme il est dit sont des revenants dans cette famille Alving, les morts bien sûr mais aussi les vivants puisqu’ils ressurgissent dans la vie des uns des autres : Osvald Alving prend aux yeux de sa mère le visage de son père, le pasteur Manders, premier amour de Madame Alving revient aussi dans la vie de celle qui a voulu oublier et vice versa… La vraie question de la pièce semble donc être : sommes-nous des êtres indépendants et libres ou ne sommes-nous que le produit de ceux qui nous ont précédés ?
Thomas Ostermeier se pose la question de savoir combien d’entre nous aimeraient ne pas ressembler à leurs parents et combien d’autres font tout pour éviter de ressentir cette ressemblance…
Véritable tragédie grecque où le destin joue un rôle fondamental, où les révélations funestes surgissent par petites notations successives, par petites phrases laissées en suspens, Les Revenants semblent nous inviter à vivre avec les fantômes que nous hébergeons bien involontairement et souvent bien inconsciemment.

Grande salle
Dimanche 21 avril à 16h


Accueil handicap

Lors de votre réservation, précisez le nombre de casques d’audiodescription dont vous avez besoin ainsi que la présence éventuelle d’un chien guide.
Audiodescription, programme en braille et gros caractères et possibilité de visites adaptées du théâtre
Tarif groupe : 15€
Abonnez-vous aux trois spectacles pour 36€ (soit 12€ la place)

Réservations :
Contact : Catalina Diaz Lecoq par téléphone : 01 46 14 70 12 ou par mail : c.diaz chez amandiers.com

Par correspondance : La réservation doit parvenir au théatre 10 jours au plus tard avant la date choisie, accompagnée d’un chèque libellé à l’ordre du Théâtre Nanterre-Amandiers.

Renseignements pratiques :
Théâtre Nanterre-Amandiers

7 avenue Pablo-Picasso
92022 Nanterre Cedex