Publié le lundi 15 octobre 2012

Retour d’image présente à Paris, en novembre 2012, un vrai mini-festival !

Découvrez dans quatre arrondissements parisiens, six séances de cinéma accessibles aux spectateurs en situation de handicap et ouvertes à tous, conçues pour favoriser la rencontre des publics. La plupart sont des reprises du festival Un Autre Regard et notamment ses films primés. Deux ciné-débats s’adressent plus particulièrement aux 16-25 ans, une séance est proposée aux scolaires et trois séances réjouiront adultes et cinéphiles.

Venez nombreux et n’oubliez pas de réserver !
Christelle Marques - coordination.retourdimage chez gmail.com


CINEMA L’ENTREPOT 7

Jeunes Sourds dans la société en collaboration avec BàBDP Jeudi 15 novembre au CINÉMA L’ENTREPÔT 7 - 9 rue Francis de Pressensé - Paris 14e

Une soirée en deux parties pour découvrir les regards singuliers de trois cinéastes étrangers mettant en scène des jeunes sourds dans la société. Les échanges sur les films seront animés en langue des signes et français en partenariat avec l’association Bête à Bon Dieu Production, qui défend l’égalité citoyenne entre sourds et entendants.

20h - entrée libre - Courts métrages & débat
AQUARIUM de Bard Røssevold (fiction, Norvège, 2011, 17 min)
BIG MOUTH de Henry Darke (fiction, GB, 2011, 15 min)

21h30 - entrée 4 € Inédit , première parisienne
THE HAMMER de Oren Kaplan (fiction, USA, 2011, 1h48)
L’enfance et la jeunesse de Matt Hamill, champion américain Sourd de lutte gréco-romaine. Un casting d’acteurs Sourds réputés outre Atlantique, dans un long métrage efficace et grand public.

Films en VO-STME, audiodécrits, Échanges
Séances présentées par Hélène Champroux (Retour d’Image) avec : Annie Mako et Mathias-Henri Glénard (BàBDP), en collaboration avec Philippe Barrière, scénariste (Retour d’image).

GRAND PARQUET

Programme de courts métrages : chacun des films aborde la thématique du handicap d’une manière libre, poétique et imaginative.
Mardi 20 novembre à 14h - entrée libre au GRAND PARQUET Jardins d’Éole, 35 rue d’Aubervilliers - Paris 18e

- LA DEUXIÈME VIE DU SUCRIER de Didier Canaux (fiction, France, 2008, 12 min)
- L’ HOMME SANSTE de Juan Solanas (fiction, France, 2003, 15 min)
- LE GARÇON QUI VOULAIT ÊTRE UN LION de Alois Di Leo (dessin-animé, GB, 2010, 8 min)

Films en VF-STME, audiodécrits
Échanges : les intervenants, Rafaele Layani (cinéaste et pédagogue), et Aziz Zogaghi (comédien non voyant) inviteront petits et grands à porter leur attention sur le traitement de la bande son et plus particulièrement sur l’audiodescription - procédé d’adaptation qui rend accessible un film aux spectateurs non voyants.

Groupes scolaires sur inscription : coordination.retourdimage chez gmail.com

Deux matinées au MK2 QUAI DE SEINE 14, quai de la Seine - Paris 19e

JE SUIS de Emmanuel Finkiel (documentaire, France, 2011, 1h30)
Samedi 24 novembre 10h30 - entrée libre
Dans un centre spécialisé pour la rééducation des traumatisés crâniens, patients, familles et soignants mènent un combat quotidien pour la vie. Portrait de trois d’entre eux et de leurs proches.
Film en VF-STME, audiodécrit
Échange, avec le cinéaste, animé par Claire Bartoli (Retour d’image), en présence d’un représentant de la Fédération Nationale des Aphasiques de France.

HASTA LA VISTA de Geoffrey Enthoven (fiction, Belgique, 2011, 1h54)
Dimanche 25 novembre 10h30 - entrée libre
Trois copains en situation de handicap partent de Belgique vers l’Espagne en mini van, à travers la route des vins, dans l’espoir de découvrir l’amour. Une quête d’émancipation et de liberté, primée dans de nombreux festival.
Film en VO-STME, audiodécrit
Séance présentée par Retour d’image, en collaboration avec l’association CH(S)OSE, Collectif Handicaps et Sexualités.

Au FORUM DES IMAGES Forum des Halles - Paris 1er

La prévention mise en scène (+ de 16 ans)
Mercredi 28 novembre
Accès au niveau - 3 par l’ascenseur porte Rambuteau
15 h - entrée libre
Trois mini-fictions réalisées par des jeunes sur l’alcool en milieu festif, pour sensibiliser leur génération aux dangers du binge drinking.
Dans ces films, humour, horreur ou pédagogie : les tons adoptés sont différents pour aborder les risques encourus.
+ 1 court métrage surprise (sous réserve)

Cette séance se veut avant tout un moment de réflexion sur l’utilisation du cinéma comme outils de prévention et de sensibilisation.
Films en VF-STME, audiodécrits - Boucle magnétique
Échanges animés par : Abdou N’diaye, Directeur d’AREMEDIA et Marie Diagne de Retour d’image en collaboration avec la Mission de Prévention des Toxicomanies de la ville de Paris. Le public jeune sera invité à réagir et à partager son ressenti, lors de temps de débat participatifs.