Dans la même rubrique...

Recherche de nons-voyants pour participer à un film

Dans le cadre d’un projet de film documentaire sur la cécité nommé « A Perte de Vue », le réalisateur souhaite rencontrer des personnes aveugles qui pourraient avoir envie de participer à ce projet. Si vous êtes intéressé, merci d’écrire au GIAA via ce courriel : giaa@giaa.org
Vous trouverez ci-dessous une petite note d’intention expliquant le projet :

« A Perte de Vue » est un documentaire de création mettant en scène le rapprochement entre geste artistique (le trait, le dessin) et la cécité.
L’inspiration est double : d’une part, le désir de recueillir des récits d’aveugles (sensations, perceptions, expérience, vie) ; d’autre part, donner une forme cinématographique à la question philosophique, abordée au XVIIIe siècle par Diderot (« Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient »), et plus récemment par Jacques Derrida, en ces termes : « Tout dessinateur est aveugle. L’aveugle, comme le dessinateur, se sert de ses mains pour échapper à l’obscurité. »

Plusieurs fils composeront notamment la texture du film :
- le travail d’artistes peintres, et leur rapport au modèle ;
- gestes d’aveugles dans leur environnement et leur vie quotidienne ;
- évolutions en milieu médical, ou en formation (lecture, parcours avec chien guide, etc.)
- entrevues avec les personnes aveugles, l’idée étant de faire ressentir la « vision intérieure », les perceptions et sensations du réel ;
- débat philosophique entre Jacques Deschamps, philosophe (https://www.librairie-obliques.fr/livre/834431-la-philosophie-du-langage-sylvain-auroux-jacques-deschamps-djamel-eddin—presses-universitaires-de-france), et Alain Blondel, peintre (http://www.eclairement.com/Alain-Blondel-peintre-des-mots), nourri des paroles énoncées par les aveugles au fil du film.

Le documentaire sera aussi enrichi d’images extraites d’un algorithme de Data Visualisation, « BigFish », permettant de mettre en scène dans l’espace des contenus textuels (notamment les oeuvres de Diderot et Derrida, et les mots des aveugles).

Ce projet nous tient spécialement à coeur, de par la convergence de nos activités et désirs : Karine anime des ateliers de peinture avec enfants et malades mentaux (en hôpital), Stéphane est ingénieur en « Data Science », et a réalisé et produit le film de fiction « Loup-Garou », avec Régis Jauffret, sorti en salles en juillet 2014 : http://www.imdb.com/title/tt3852558/ ?ref_=fn_al_tt_1
Le tournage a lieu principalement en région parisienne, à partir de la deuxième quinzaine de juillet 2016, et au long de l’automne 2016.