Dans la même rubrique...

Nouveau livre de Bachir KERROUMI disponible au GIAA et à la BNFA

Bachir KERROUMI, économiste à la Mairie de Paris, chercheur associé au Conservatoire des Arts et Métiers et administrateurs du GIAA, nous offre en exclusivité la primauté de son nouvel ouvrage : Le miroir de l’exil - L’art de la résilience humaine
Il s’agit d’un récit autobiographique, écrit sous forme de roman. Les idées principales dans ce livre concernent la capacité humaine, insoupçonnable et inépuisable ! Les épreuves telles que l’exile ou la cécité, peuvent se transformer en force de vie, et en inspiration créative. Tout dépend du regard qu’on porte sur l’univers.

Lien pour le télécharger à la BNFA : http://www.bnfa.fr/livre ?biblionumber=45237
Pour en faire une demande à la bibliothèque du GIAA : 01-47-34-95-40 ou contact.daisy@giaa.org

Quatrième de couverture :
"S’arracher à la terre des siens, n’est pas la fin de l’existence  ; Cela ouvre la perspective de s’approprier un horizon augurant de promesses. La douleur de l’exil nous aspire vers l’univers des songes.
Se sentir doublement exilé élargit ma vision du monde. Nous sommes tous des exilés, de quelque part, de quelque chose, ou de soi-même. Être poussé par une force intérieure à quitter sa famille, un lieu, fissure nos croyances et nos attaches. On parle dans ce cas, de (blessures). Certes, il y a de cela dans notre perception. Mais la subjectivité est telle, qu’on s’aveugle de certitudes.
L’essentiel est en nos liens humains, si fragiles. Que nos sentiments s’apaisent devant les épreuves, notre volonté l’exige."

JPG - 13.7 ko
Affiche le miroir de l’exil