La rentrée littéraire accessible aux personnes aveugles et malvoyantes

Pour la deuxième fois, le Syndicat national de l’édition organise sa « Rentrée littéraire accessible » avec 49 maisons d’éditions. C’est 233 ouvrages qui sont accessibles aux personnes handicapées visuelles.
Réalisée avec le financement du CNL (Centre National du Livre) et le concours de la Bibliothèque nationale de France (BNF), qui a fait l’intermédiaire entre éditeurs et associations, l’opération donne accès à la littérature à travers des fichiers numériques utilisables sur ordinateur.
Ces différents media proposent plusieurs fonctionnalités comme l’audio, le braille, les gros caractères, la navigation par chapitre, l’indexation de contenu, la lecture des notes de bas de page ou la pose des marque-pages.
Au total, 85% des titres figurants sur les listes des sélections des prix littéraires sont disponibles. Les plus jeunes ne sont pas oubliés, car 23 romans sont des ouvrages jeunesse.
Les publications seront accessibles aux adhérents des associations participantes qui sont l’AVH (Association Valentin Haüy), BrailleNet, GIAA (Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes), l’INJA (Institut National des Jeunes Aveugles) et Lisy, (Lire Sans Les Yeux).
Parmi les éditeurs participants, on note Actes Sud, Albin Michel, mais aussi Flammarion, Gallimard, Grasset et P.O.L.
On retrouvera ainsi « Le Royaume » d’Emmanuel Carrère ou encore Eric Reinhardt avec son roman « L’amour et les forêts » bien placé dans les premières sélections des prix littéraires.