Dans la même rubrique...

  • Inauguration du Cloître de Cadouin rénové et audiodécrit

Inauguration du Cloître de Cadouin rénové et audiodécrit

Le 18 Mai dernier, en plein cour de la Dordogne, en présence du Préfet, du Conseiller Régional et de 2 députés, l’inauguration du Cloître de Cadouin, entièrement rénové, a été l’occasion pour le GIAA délégation Aquitaine de montrer son savoir faire dans le domaine de l’audiodescription des sites culturels et touristiques.

Les sculptures, merveilleusement réhabilitées, décrites par le Conservateur du Cloître pendant la visite, seront désormais accessibles aux visiteurs aveugles ou malvoyants. La société GMT Éditions a mis au point une application sur iPod, un audio-guide permettant à un touriste d’effectuer sa visite en tout indépendance. Une adaptation pour public déficient visuel, consistant en l’apport de données facilitant la circulation ainsi que des précisions descriptives indispensables pour une personne aveugle, a été faite en collaboration avec le GIAA. Cette remarquable innovation sans comparaison en matière de tourisme adapté va se poursuivre dans d’autres lieux.

Rappelons que la société GMT Editions, très impliquée en matière de tourisme, veut que toutes ses applications créées dans ce domaine puissent être accessibles par tous. Le GIAA délégation Aquitaine missionné par la société s’est efforcé de satisfaire cette ambition.

Pendant l’inauguration, une démonstration exécutée par une personne aveugle, Marie-Flore une de nos abonnées, a permis aux autorités présentes de se rendre compte de l’efficacité de ce système, « testé et approuvé par le GIAA », de sa fiabilité et de son utilité.

Gageons que GMT Editions portera très haut les ambitions et les désirs du public déficient visuel d’être « comme les autres ».

N.B : Cadouin est une abbaye cistercienne, fondée en 1115, la onzième rattachée à l’ordre et dont l’activité monastique s’est arrêtée en 1790. Ici règne la rigueur monastique où l’on vit de son labeur et prie sans ostentation.

Le cloître reconstruit à la fin du XVe est au contraire d’une richesse architecturale étonnante, témoignant de la puissance retrouvée de l’abbaye.

Le cloître est un chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant où l’on admire aussi les jeux d’ombres et de lumières. Cadouin est inscrit sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Béatrix Alessandrini
Déléguée Aquitaine du GIAA