Historique

À l’origine

En 1949, un petit groupe d’étudiants et d’intellectuels aveugles souhaite faire tomber les barrières, entre « le monde des aveugles » et « le monde des voyants », comme on le disait à l’époque. En milieu étudiant, des contacts amicaux sont tissés par quelques jeunes partageants avec leurs camarades non voyants des activités récréatives et culturelles. Avec énergie, ils ont proposé à leurs contemporains malvoyants la lecture bénévole, le secrétariat pour la révision des examens, des activités communes, etc. Ainsi est né le GIAA qui a ensuite introduit et généralisé l’usage du magnétophone chez les personnes aveugles. Puis, très vite, la vie professionnelle apparaissant comme une nécessité matérielle et sociale, le GIAA propose dès 1966 ses services à tous les déficients de la vue, quels que soient leur âge et leur activité.

Un peu d’histoire

1784 Valentin Haüy fonde la 1re école pour l’éducation des aveugles

1829 Mise en place du système d’écriture en point saillant par Louis Braille : l’écriture Braille

1878 Dans le contexte de l’ère industrielle et de l’exposition universelle, le Braille fait le tour du monde

1882 Maurice de la Sizeranne met en place le système Braille abrégé dit « de Soissons »

1959 Les décrets de 1937 et 1942 interdisaient la fonction enseignante aux aveugles et amblyopes ; cela fut abrogé par la loi d’août 1949 mais le décret d’application fut promulgué le 20 juillet 1959. Il aura fallu attendre cette année là pour que les non ou mal voyants soient autorisés à enseigner dans le secondaire

1979 En France on compte 40 000 aveugles et 60 000 amblyopes

Historique du GIAA

1949 Le 14 mai a lieu la réunion fondatrice du Groupement des Intellectuels Aveugles (GIA). Sont élus : Président : Pierre Henri ; Vice Président : René Gouarné, étudiant ; Trésorier : Pierre Schneider Maunoury et Secrétaire : Robert Defrance. Le 29 décembre : les statuts sont déposés à la préfecture.

1950 Le 17 janvier : parution au Journal officiel

1959 Reconnu d’utilité publique

1966 Reconnu Centre d’éducation populaire

1968 Le Groupement des Intellectuels Aveugles (GIA) devient le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA)

Années 1960 Début des années 1960 : Premiers enregistrements sur bandes magnétiques de la Sélection Hebdomadaire du Monde Fin des années 1960 : Organisation de nombreux voyages d’études (Russie, Etats-Unis, etc.)

Années 1970 Premiers enregistrements sur cassettes audio Aménagement dans les locaux actuels (au 5 Avenue Daniel Lesueur 75007 Paris)

Années 1980 Fin des années 1980 : Création de la Commission des Techniques Professionnelles pour suivre et connaître les avancées des matériels adaptés aux déficients visuels

2003 Création du Club Emploi

2005 Démarrage de l’enregistrement de livres parlés au format Daisy avec la revue SHM

2009 60e anniversaire du GIAA

2010 Autorisation de l’agrément niveau 2 pour obtenir les fichiers sources des éditeurs et début du téléchargement pour notre kiosque revues.

2011 Premier Tintin en audiodescription

2012 Création de la BNFA avec Braillenet et l’ABA

2013 Début des activités culturelles au GIAA Paris

2015 Développement en régions du Club-Emploi

Les présidents du GIAA depuis l’origine

  1. Pierre Henri, docteur es Lettres et Directeur de l’INJA - Institut National des Jeunes Aveugles.
  2. René Roy, membre de l’Institut.
  3. Marx Fernand Jayle, professeur de médecine.
  4. René Gouarné, professeur d’université.
  5. Marie de Saint Blanquat.
  6. Marie-Renée Hector.
  7. Pierre MARRAGOU.